Mortalité des Abeilles

Contacter Commenter Site Web Page Web
La population des abeilles se réduit d'année en année : parasites comme le varroa, traitements phytosanitaires, et maintenant frelon asiatique. France Apicole fait le point en ce printemps 2015 sur la situation en France

Enquête mortalité de printemps des abeilles

France Apicole lance une enquête auprès des apiculteurs pour faire le point sur l’état de santé des abeilles et des ruches. La situation est-elle aussi dramatique qu’on le dit ?

Les apiculteurs eux-même renseigne sur le site la situation constatée dans leur rucher

Après avoir réalisé la visite de printemps de leurs ruches, l’apiculteur se rend sur le site et renseigne via le formulaire attitré la situation qu’il a lui même constaté : nombre de ruches présente à l’entrée de l’hiver, nombre e ruches perdues, pourcentage de mortalité, lieu géographique. Il peut aussi préciser les raisons qui ont conduit à cette mortalité s’il a pu les identifier

La carte de France de la mortalité

Cela permet d’obtenir une carte de France de perte des ruches: un simple coup d’œil sur la carte permet avec les codes couleurs de repérer : rouge perte supérieure à 30 %, orange entre 20 et 30 %, verte pour les pertes inférieures à 20 %, ce qui peut être considéré comme quasi normal

Le site internet France Apicole, au service du monde apicole

  • Jean Duffet
  • contact@france-apicole.com
  • 09 81 81 54 60

Un commentaire à “Mortalité des Abeilles” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. bonjour monsieur,
    comment osez vous dire cela .nous faisons nos déclarations de perte auprès de notre syndicat apicole qui lui le retransmet de manière officiel à la direction départementale de protection des populations .et enfin au ministère de l’agriculture et après informe l’UNAF.
    le seul message de l’unaf a été de nous informer que l’on pouvait aller manifester avec les agriculteurs bio pour qu’ils puissent conserver une aide mais pas un mot sur nos pertes ???
    de plus après renseignement pris auprès des apiculteurs sur la site France apiculture on constate que beaucoup de régions sont dans la même situation que les apiculteurs de la Charente maritime avec des pertes allant de 50 à 100%
    je fais suivre au syndicat apicole de ma région et informe sur ce mensonge irresponsable de ce communiqué