Au cœur de la plus grande palmeraie des Caraïbes : Ouverture du 1er Parc Résidentiel de Loisirs de la Martinique

Contacter Commenter Site Web

Implanté sur la plage de Pointe Faula au Vauclin, le Village de la Pointe ouvre ses portes le 11 Juillet 2014. Le Village, centré sur l’éco-tourisme, dispose d’une capacité de 440 lits répartis au sein de 80 cottages. Son offre à mi-chemin entre la location saisonnière et l’offre hôtelière classique constitue une alternative originale au sein du paysage hôtelier de la Caraïbe.

Le village de la pointe

Des clichés battus en brèche

Aujourd’hui encore, la Martinique fait face à de nombreux clichés quant à son tourisme.
Son secteur hôtelier a traversé de nombreuses crises ces dernières années : dengue, ouragans, crise contre la vie chère, etc… Ces difficultés ont profondément marqué le paysage touristique de l’île. Résultat : nombreux sont ceux qui croient aujourd’hui que la Martinique une destination quelconque.
Or, rien n’est plus faux. Les taux moyen d’occupation des hébergements touristiques dépassent actuellement 60% sur l’ensemble de l’île (+ 8% en 4 ans) et les établissements font le plein chaque hiver.
L’île est desservie depuis l’Europe et l’Amérique par plusieurs compagnies aériennes (Air France, Air Canada, Air Transat, American Airlines, Corsair, XL Airways, etc.). Les habitants se mobilisent pour accueillir, guider et partager leur amour de l’île avec les vacanciers, toujours plus nombreux.
La Martinique, ce petit bout d’Europe aux Caraïbes, reste une destination abordable et sûre, bénéficiant de conditions météorologiques exceptionnelles : on peut s’y baigner 365 jours par an. Une seule saison, l’été.

Une alternative contre la vie chère

Il serait faux de penser que rien n’a changé au cours de ces dernières années. Si la Martinique affiche aujourd’hui des taux d’occupation record, ce ne sont plus seulement les hôtels qui captent l’essentiel de la clientèle mais surtout les meublés de tourisme, qui se sont multipliés.
Il suffit de se promener sur les sites internet de locations saisonnières pour constater cet engouement : Abritel, Booking.com, VRBO et Airbnb proposent plusieurs centaines d’offres sur la Martinique.
Le Village de la Pointe rejoint cette tendance en créant une offre à mi-chemin entre celle de l’hôtellerie classique et celle de la location saisonnière (self-catering). Le client paye le prix d’une location de meublé mais bénéficie à la carte de tous les services et infrastructures hôtelières (réception, piscine, bar/restaurant).
Les prix agressifs des locations de meublé, couplés à des vols réguliers et low-cost qui desservent la Martinique permettent désormais à une large clientèle de séjourner sur l’île. On trouve des locations pour 6 personnes à moins de 600€ la semaine.
Le Village de la Pointe entend séduire cette clientèle très exigeante sur le rapport qualité/prix du séjour.

Le bord de plage

Une location sans mauvaise surprise

Le changement qui a eu lieu ces dernières années sur le paysage du tourisme Martiniquais n’a pas eu que des conséquences positives. La multiplication des locations meublées auprès des particuliers a parfois entrainé des dérives diverses (photos non-conformes, hébergement bruyant, mauvaise situation, piscine mal entretenue …).
Face à cela, le Village de la Pointe se positionne sur une prestation de type location de « meublé de tourisme » tout en offrant la sécurité d’un hébergement géré et encadré par des professionnels. Cette formule vise à rassurer les clients tout en leur donnant accès à une multitude de services.
Les 80 cottages que compte le Village de la Pointe sont bâtis suivant les normes anticycloniques et antisismiques les plus récentes. Ils disposent de tout le confort que peut souhaiter une famille en vacances : chambres séparées, cuisine équipée, séjour, terrasse, climatisation, wifi, etc. Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite et plusieurs cottages sont spécialement adaptés à leurs besoins. L’équipe présente sur place 7/7 est là pour accueillir et accompagner les vacanciers sur le site et durant leur séjour à la Martinique.

Un cottage meublé et indépendant

La Vague de l’éco-tourisme

Davantage de flexibilité, des services à la carte, les vacanciers sont désormais également en recherche de vacances plus « vertes ». La proximité de la nature fait partie des critères émergents ces dernières années chez les touristes quant au choix de leur séjour.
A ce titre, le Village de la Pointe se positionne comme une destination « tourisme vert » et écoresponsable à la Martinique. Une vaste canopée de verdure recouvrira le site : plus de 3.000 palmiers, 70 variétés différentes, ont été plantés. A terme, cela fera du Village de la Pointe la plus grande palmeraie de l’île et de la Caraïbe.
Les alentours du Vauclin, qui abritent cette résidence, sont un véritable concentré de la richesse naturelle de l’île. La baie de Massy-Massy, située un peu plus au sud est une zone de mangrove protégée dont l’écosystème est remarquable. Tourisme vert, mais aussi tourisme « turquoise » : de nombreuses activités maritimes sont proposées au départ du Vauclin et de la Ponte Faula.
Le Parc Résidentiel de loisirs n’est lui-même pas en reste : les cottages ont été spécialement tropicalisés et adaptés afin de réduire l’impact énergétique lié à l’utilisation de la climatisation.

Une plage en vogue

Fréquentée par les touristes mais aussi très appréciée des habitants, la plage de Pointe Faula offre une zone d’eau peu profonde sur des centaines de mètres. Le fond de sable blanc est à peine recouvert d’une dizaine de centimètres d’eau et guide les baigneurs jusqu’au milieu du lagon. Cela fait de la Pointe Faula, une plage sûre, idéale pour se baigner avec des enfants. Autre atout majeur de cette plage grâce à la protection qu’offre la barrière de corail, son eau est l’une des plus chaudes de toute la Caraïbe.

Mais la récente notoriété de la Pointe Faula est à chercher ailleurs. Implanté directement en bord de mer, un centre UPCA (Union nationale des centres sportifs de plein air) forme les petits comme les grands à la planche à voile, au catamaran et au kitesurf. Les week-ends sont propices aux démonstrations des amateurs et professionnels de sports nautiques venant de toute la Caraïbe.

Le site accueille régulièrement des compétitions internationales de kitesurf. Une manifestation « FISE » (Festival International des Sports Extrêmes) a désormais lieu chaque année à la Pointe Faula. La première sous le parrainage de l’acteur José Garcia a été organisée par Airfly972, une école de kitesurf également implantée sur la plage de Pointe Faula.

Le Village de la Pointe entend capitaliser sur cette clientèle jeune et familiale adepte des sports nautiques et de la baignade. Comme le note le manager du Village, Olivier Dubois de Saran : « La Pointe Faula est un lieu qui a toujours rassemblé les familles, que ce soit autour du sport, des concerts de jazz, ou plus simplement encore pour la baignade avec les enfants ».

Une piscine à 100 mètres de la mer

Un mode d’exploitation solidaire.

Afin de se démarquer des aléas des résidences-services, un mode d’exploitation original a été mise en œuvre pour le Village de la Pointe :
Les investisseurs et propriétaires des cottages adhèrent à un GIE (Groupement d’Intérêt Economique). Celui-ci est en charge de gestion locative des cottages. Cette structure possède un bureau de réservation à Paris et des locaux au sein du Village de la Pointe. Son objectif est de développer l’offre locative en assurant les partenariats avec des tours opérateurs et les sites de réservation en ligne. Avantage : Le GIE libère les propriétaires de la difficulté que posent la gestion locative et la commercialisation de leur cottage.
« La création du GIE a permis de mutualiser les moyens de ses adhérents réduisant considérablement les coûts fixes d’exploitation du Village. Cet avantage a été directement répercuté sur le tarif des locations proposé aux vacanciers » précise Guillaume de La Selle qui a supervisé la commercialisation des cottages.
Grace à ses tarifs compétitifs, Le Village de la Pointe vise un taux d’occupation moyen de 40% en à peine un an. Rendez-vous est donc pris pour l’été 2015 pour voir si le pari est tenu.

Contact presse : Yanick RICCI - +33 6 89 10 73 56 - yr@villagedelapointe.fr
Photos du Village de la Pointe sur http://issuu.com/groupeaci/docs/02_2014.06_reportage

GIE VILLAGE DE LA POINTE (Groupement d’intérêt économique)
Martinique : Plage de Pointe Faula 97280 Le Vauclin
Paris : 19 avenue de Villiers - 75017 Paris
www.villagedelapointe.fr