L’UNMI se mobilise pour la prise en charge de la dépendance.

Contacter Commenter
ACPA, Agir Contre la Perte d'Autonomie. L'UNMI se mobilise pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées et la prise en charge de la dépendance.

En 2060, un français sur trois aura plus de 60 ans. La France comptera 8, 5% d’octogénaires et 200 000 centenaires .

Le financement de la perte d’autonomie, dans un contexte où le maintien à domicile reste le premier choix des seniors, est un enjeu majeur des années à venir.

Or 75% des retraités sont propriétaires de leur logement : l’immobilier représente les deux tiers de leur patrimoine .

Comment mobiliser ce patrimoine pour assurer le maintien à domicile dans les meilleures conditions et financer la prise en charge de la perte d’autonomie ?

ACPA - Agir Contre la Perte d’Autonomie

C’est en réponse à cette situation commune à de nombreux seniors que l’UNMI, dans une approche mutualiste et solidaire, a mis en place un dispositif adapté. ACPA est un fonds d’investissement, sous la forme d’une SCI à capital variable, qui a pour mission de se porter acquéreur de la nue-propriété des logements des seniors qui le souhaitent en leur garantissant un droit d’habitation à vie.

La transaction est réalisée avec un institutionnel de confiance, qui mutualise son risque et donc ne spécule pas sur le décès du vendeur.

Une originalité de l’offre est qu’elle ne prévoit pas de rente. La totalité du prix d’acquisition, correspondant à la valeur occupée du bien, est versée immédiatement en une fois. Le vendeur peut ainsi financer un projet, dégager les ressources nécessaires à son maintien à domicile ou organiser sa succession.

Le prix d’acquisition est déterminé sur la base d’une expertise indépendante et objective ayant pour but de préserver les intérêts des vendeurs. L’UNMI a retenu pour cela la Compagnie Nationale des Experts Diplômés Ingénieurs et Scientifiques, CNEDIES, qui intervient sur tout le territoire. Le coût de l’expertise est supporté par le fonds.

S’agissant de la vente d’une résidence principale, les éventuelles plus-values ne sont pas imposées et la transaction n’a pas d’impact sur l’impôt sur le revenu, contrairement à la rente du viager qui est imposée avec un abattement selon l’âge.

En outre, l’UNMI propose une offre d’assurance pour compléter ce dispositif et couvrir l’ensemble des besoins :

  • un contrat de dépendance, Dépendance Individuelle, qui permettra, le cas échéant, d’obtenir une rente et d’accéder à des services d’assistance. Il a la particularité de pouvoir être souscrit jusqu’à 80 ans,
  • une garantie obsèques, avec le contrat Funéral Cap,
  • un contrat d’assurance vie, Transmission Junior, pour faciliter la transmission d’un patrimoine.