Comment sortir de l’ISF ?

Contacter Commenter Site Web Page Web

Il existe divers mécanisme permettant de sortir d’une éventuelle imposition à l’ISF ou même éviter d’y entrer.

Ces mécanismes consistent à réduire le montant de votre patrimoine taxable. En effet, ce dernier est taxable à 0,25% à partir de 1,3 million d’euros et même à 0,75% si votre patrimoine excède les 3 millions.

Sachez avant tout qu’il existe des actifs que vous pouvez exonérer de votre impôt sur la fortune (œuvres d’art, certains placements financiers, stock-options, véhicules de collection, etc.). En choisissant de placer votre argent dans ces actifs, vous réduisez donc votre patrimoine taxable.

Sinon, vous pouvez envisagez de réduire vos impôts grâce aux possibilités offertes par le législateur.

Les réductions d’impôt sur l’ISF sont de 50 ou 75% selon les investissements concernés (FIP, FCPI ou investir dans une PME par exemple). Vous pouvez les cumuler jusqu’à 50 000 € de réduction par an.

Autre alternative, penser à donner votre patrimoine à vos descendant. A travers la donation de biens immobiliers, vous évitez que ceux-ci vous soient taxés et vous transmettez votre patrimoine en profitant du régime fiscal des donations.

Vous avez plusieurs solutions qui vous permettent de sortir de la première tranche d’imposition de l’ISF ou éviter d’y entrer. Renseignez-vous bien sur les différentes possibilités envisageables selon votre patrimoine mais aussi sur le dispositif de décote existant pour éviter les effets de seuil.