SICAV et FCP : sachez faire la différence entre ces OPCVM

Contacter Commenter Site Web Page Web

On compte en France environ 12 000 OPCVM dont font partie les SICAV et FCP.

Ces fonds d’investissements permettent d’investir en bourse mais ils sont différents dans leur nature juridique et dans leur taille. Connaître les similitudes et ces différences des SICAV et FCP est indispensable pour faire les bons choix en matière de placements financiers.

Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV) et Fonds Communs de Placement (FCP) offrent à tout type d’investisseur l’opportunité de placer son argent en bourse par le biais d’un intermédiaire professionnel assuré de la gestion des arbitrages du portefeuille confié à moyen ou long terme.

Chaque fonds étant composé de plusieurs placements, le risque est mutualisé et la baisse d’un titre peut être compensée par la hausse d’un autre.

S’informer, c’est primordial

Dans tous les cas vous devrez vous renseigner sur les frais d’entrée, de sortie ainsi que ceux de gestion et de droits de garde qui s’appliquent aux SICAV et FCP.

En ce qui concerne les différences entre ces deux supports, elles sont d’ordre juridique. La SICAV émet des actions et le FCP est une copropriété de valeurs mobilières dans laquelle l’investisseur achète des parts.
Il n’est donc possible de voter aux assemblées générales que des SICAV.

Enfin, dernière petite différence la taille du FCP exige un capital minimum de 7,5 millions d’euros alors que le capital minimum requis pour une SICAV est de 7,5 millions d’euros.

Certes les différences sont donc subtiles mais les connaître permet d’avoir une meilleure connaissance et donc une meilleure appréhension des marchés financiers. Faire un placement financier opportun est alors plus facile en connaissance de causes.