Une lettre ouverte pour clamer son mécontentement vis-à-vis du Groupe Banque Populaire

Contacter Commenter Site Web
La banque Populaire Banque Chaabi baisse les plafonds de retrait des cartes bancaires pour pousser les marocains à souscrire à des offres et packagings plus chères. Arnaque bancaire

Logo banque populaire, banque chaabi, arnaque

Lettre ouverte à Monsieur Benchaâboun, Président du groupe Banque Populaire.

À l’heure où certains pays du tiers monde s’inscrivent  dans des stratégies d’induction financière et d’évolution de l’offre et des services, je m’émeus de constater que le groupe Banque Populaire que vous avez l’honneur de présider prend la direction inverse en prenant des décisions allant à l’encontre des efforts de drainage du pouvoir d’achat des Marocains.

On fait bien évidemment allusion à la dernière réduction des plafonds de retrait des cartes bancaires que vous commercialisez, à savoir la carte « Prima », « La Populaire » et la carte de paiement « Ailes ».

Le plafond de ces cartes est passé sans préavis d’un plafond de retrait de 5.000 Dhs/jours à 3.000 Dhs/jours pour les cartes « La Populaire » et « Ailes, et de 5.000 Dhs/jours à 2.000 Dhs/jours pour la carte « Prima ».

Non content de n’avoir prévenu plus tôt vos clients de ce changement, ce dernier n’ouvre le droit à aucune réduction dans les frais de carte bancaire, chose qui devrait être de rigueur quant au lèse subi par le client.

Devant cette manœuvre purement commerciale de la part de votre banque et servant à pousser les clients à souscrire à des offres et packagings plus onéreux pour des services dont ils disposaient précédemment, je ne vois que le reflet d’une banque qui, dans l’incapacité de trouver d’autres leviers de croissance, profite de la réglementation bancaire opaque du Maroc pour dégrader le service et priver ses clients de leurs droits et les arnaquer au passage.

On ne vous apprend pas, Monsieur le Président que la tendance du secteur bancaire prêterait plutôt à une augmentation des plafonds de paiement et de retrait ainsi qu’à une réduction des frais bancaires pour soutenir l’évolution du taux de bancarisation au Maroc, la Banque Populaire que vous représentez prend un virage à 180 degrés et se met à dos ses clients. Et vous en aurez surement l’écho, ces clients comme moi dénoncent cette nouvelle politique illogique dans le réseau des agences Banque Populaire.

Devant des pratiques aussi scandaleuses vis-à-vis de vos clients sociétaires, je ne vois d’autres solutions que de  revenir sur cette décision et que la banque populaire présente des excuses à ses clients ou leur proposer de trouver une banque marocaine plus transparente et surtout plus digne de confiance.